Marque régionale "Terroirs Hauts-de-France"

Les signes de qualité


Le savoir-faire agricole et agroalimentaire de France et de Picardie, est un patrimoine qu'il faut protéger.

Différents signes officiels permettent de garantir la qualité des produits et/ou leur origine et de vous faciliter leur reconnaissance lors de vos achats. Bon nombre de produits de Picardie rentrent dans une de ces démarches afin de vous garantir le meilleur.

Appelation d'origine controlée - Indication géographique protégée - Agriculture biologique - Label rouge - Certificat de conformité


L'appellation d'Origine Contrôlée est un signe français qui désigne un produit qui tire son authenticité et sa typicité de son origine géographique. Elle est l'expression d'un lien intime entre le produit et son terroir : 

• une zone géographique : caractéristiques géologiques, agronomiques, climatiques et historiques...

• des disciplines humaines, conditions de production spécifiques pour tirer le meilleur parti de la nature.

Facteurs naturels et humains sont liés. Le produit qui en est issu ne peut être reproduit hors de son terroir.

Née d'un décret-loi du 30 juillet 1935 pour le secteur viticole consécutivement à de nombreuses crises viticoles de la fin du XIXème siècle, l'Appellation d'Origine Contrôlée est conçue pour garantir l'origine d'un vin.

Elle crée les conditions d'une concurrence loyale pour les producteurs et la garantie d'une origine certifiée pour les consommateurs.

Le succès du concept d'AOC s'étend en 1990 à l'ensemble des produits agricoles ou alimentaires bruts et transformés. 

L'AOC est régie par un décret qui homologue le cahier des charges du produit  et la délimitation de son aire géographique.

Pour pouvoir être commercialisé, un produit sous Appellation d'Origine Contrôlée est soumis à un dispositif de contrôle comprenant des contrôles de terrain et des analyses chimiques et organoleptiques.

L'AOC est une démarche collective, elle est obligatoirement portée par une structure fédérative : l'Organisme de Défense et de Gestion (ODG) qui représente et rassemble les opérateurs de la filière du produit en AOC. Il est l'interlocuteur de l'INAO.

(source : INAO).


AOC Maroilles : Décret du 29/12/1986

Le fromage bénéficiant de l'appellation d'origine "Maroilles" ou "Marolles" est un fromage à pâte molle, de forme carrée, fabriqué exclusivement avec du lait de vache emprésuré dans des moules dont le côté a une dimension intérieure de 12,5 à 13 centimètres. 

La croûte est lavée. 

Le Maroilles contient au minimum 45% de matières grasses après complète dessiccation et le poids total de matière sèche ne doit pas être inférieur à 360 grammes par fromage.

Les fromages dénommés : Sorbais (270 g), Mignon (180g) et Quart (90 g) bénéficient également de cette appellation d'origine (pour la fabrication, seul le format des moules est différent).

Zone d’appellation du Maroilles dans l’Aisne

Liste des producteurs de Maroilles


AOC Neufchâtel : Décret du 29/12/1986

Le Neufchâtel est un fromage légèrement salé à croûte fleurie recouverte d'un duvet blanc. Sa pâte lactique est lisse et ferme mais elle reste souple, onctueuse et moelleuse. Ce fromage présente au moins 45 % mais le plus souvent 50% de matière grasse sur sec.

Il se présente sous 6 formes différentes : bonde cylindrique, double bonde, carré, briquette, cœur, gros cœur.

Encore jeune, le Neufchâtel se caractérise par un équilibre en bouche très frais établi à partir des saveurs acides et salées, des arômes de crème et de lait frais. La pâte est friable sous la langue. En prolongeant l'affinage, la croûte va se couvrir de taches des ferments du rouge, la texture va évoluer et devenir fondante. La fraîcheur va s’estomper pour laisser la place à des arômes plus prononcés, plus animaux.

La zone d'appellation du Neufchâtel comprend une commune de l'Oise : Quincampoix-Flouzy


AOC Calvados : Décret du 11/09/1984

Le Calvados est une eau de vie de cidre élaborée à partir du cidre issu de fruits provenant de vergers comportant une dominante de variétés de pommes riches en composés phénoliques (de saveur amère ou douce amère). Cette eau de vie est élevée en fût pendant au moins deux ans. 

C'est une eau de vie ambrée, limpide et brillante. Encore jeune, elle présente des caractéristiques organoleptiques marquées par une certaine ardeur et par des arômes de fruit, notamment la pomme fraîche et la poire. Au fur et à mesure du vieillissement, l'eau de vie va s'adoucir et les notes de pommes vont se marier à des arômes plus complexes de beurre, de vanille, de pomme cuite, de réglisse ou de boisé... Le Calvados est caractérisé par une teneur en substances volatiles autre que les alcools méthylique et éthylique élevée (supérieure à 450g/hl) et comprenant une teneur minimale en esters (supérieure à 100g/hl). Il présente un titre alcoométrique volumique supérieur à 40%.

La zone d'appellation du Calvados comprend quelques communes de l'Oise : Abancourt, Blargies, Grémévillers, Morvillers, Saint-Pierre-es-Champs, Saint-Quentin-des-Prés, Saint-Thibault et Sarnois.


AOC Champagne : Décret du 29/06/1936

Tout commence par un terroir, tellement particulier qu'il engendra les plus originaux des vins grâce au talent d'hommes qui surent en exprimer la délicate typicité et la sublimer par l'effervescence.

Dans sa jeunesse, le Champagne exprime des arômes de type de fruits frais, de fruits exotiques, plus rarement des arômes de type floral. 

Sur les vieux Champagne, l'effervescence se combine intimement avec le vin ; elle est moins exubérante ; la mousse devient crémeuse, persistante, s'accrochant à la paroi du verre. Le Champagne atteint alors toute sa plénitude et sa complexité. On parle alors de bouquet du Champagne pour exprimer sa complexité. Les arômes sont de type : fruits mûrs, fruits secs, grillés voire torréfiés. Cette complexité ne peut être obtenue qu'après un long processus de vieillissement en bouteille, au contact des lies (phénomène d'autolyse) dans les caves à hygrométrie élevée et aux températures constantes de 9 à 12°.

Zone d’appellation du Champagne dans l’Aisne


Prés-salés de la Baie de Somme : Décret du 30/03/07

Seule peut bénéficier de l'appellation d'origine contrôlée " Prés-salés de la baie de Somme" la viande réfrigérée, à l'exception de la viande décongelée réfrigérée, issue d'agneaux âgés de moins de douze mois, et qui répond aux conditions de production définies par le présent décret.

Une des conditions de production est une période de pâturage maritime de 75 jours minimum, pendant laquelle les agneaux séjournent sur les secteurs autonomes de pâturage identifiés.

La durée d'élevage minimale des agneaux avant leur abattage est de 135 jours.

Zone de pâturage :

La zone de pâturage maritime est constituée des marais salés situés de la pointe de Saint-Quentin au phare du Hourdel dans la baie de Somme et de la pointe de Routhiauville à la pointe du Haut-Blanc dans la baie d'Authie, dans les départements de la Somme et du Pas-de-Calais.

Zone d'élevage :

Pas-de-Calais (62) : Berck, Colline-Beaumont, Conchil-le-Temple, Groffliers, Verton, Waben

Somme (80) : Arrest, Arry, Bernay-en-Ponthieu, Boismont, Brutelles, Cahon, Cambron, Cayeux-sur-Mer, (Le) Crotoy, Estrébœuf, Favières, Fort-Mahon-Plage, Grand-Laviers, Lanchères, Mons-Boubert, Nampont, Noyelles-sur-Mer, Pendé, Ponthoile, Port-le-Grand, Quend, Regnière-Écluse, Rue, Saigneville, Saint-Quentin-en-Tourmont, Saint-Valery-sur-Somme, Vercourt, Villers-sur-Authie, Vron, Woignarue.

Cette AOC est devenue AOP (Appellation d(Origine Protégée), signe d'origine et de qualité accordé par Bruxelles qui protège l'appellation dans toute l'union européenne, depuis le 9 juillet 2013

En savoir plus...


AOC Pommeau de Normandie : Arrêté du 10/02/1994

Le Pommeau de Normandie est obtenu à partir de l'élevage en fût du produit du mutage d'un moût frais de pommes à cidre avec du Calvados. C'est un liquide limpide de couleur ambrée. Il contient au moins 69g de sucres non fermentés et son titre alcoométrique est compris entre 16% et 18%. Le Pommeau de Normandie présente un équilibre de saveurs résultant des sensations sucrées, amères et acides apportées par l'alcool de l'eau de vie et par les sucres, l'acidité et les tanins du jus de pommes à cidre. Le Pommeau de Normandie présente une complexité aromatique où l'on peut discerner notes fruitées, empyreumatiques, épicées et boisées issues du mariage et de la transformation pendant l'élevage des arômes du fruit et de ceux issus de l'eau de vie.

La zone d'appellation du Pommeau de Normandie comprend quelques communes : Abancourt, Blargies, Grémévillers, Morvillers, Saint-Pierre-es-Champs, Saint-Quentin-des-Prés, Saint-Thibault et Sarnois.


Indication géographique protégée :

L'Indication Géographique Protégée est née, à l'instar de l'AOP, de la volonté européenne d'étendre le système d'identification des produits par l'origine.

L'IGP distingue un produit dont toutes les phases d'élaboration ne sont pas nécessairement issues de la zone géographique éponyme mais qui bénéficie d'un lien à un territoire et d'une notoriété.

La relation entre le produit et son origine est moins forte que pour l'AOC mais suffisante pour conférer une caractéristique ou une réputation à un produit et le faire ainsi bénéficier de l'IGP.

L'aire géographique d'une IGP est délimitée

L'IGP est une démarche collective, elle est obligatoirement portée par une structure fédérative : l'Organisme de Défense et de Gestion (ODG) qui représente et rassemble les opérateurs de la filière du produit en IGP. Il est l'interlocuteur de l'INAO

(source : INAO).


IGP Cidre de Normandie

Les cidres de Normandie se présentent sous la forme d'une boisson limpide ou trouble avec la présence d'une mousse fine et de bulles au sein du liquide. 

Leur couleur varie du jaune clair à la teinte orangée foncée. Les cidres de Normandie se caractérisent par des arômes puissants, variés, avec une dominante fruitée (pomme, agrume, pêche, abricot) et fleurie (anis, tilleul, rose), accompagnée d'une pointe sucrée (cacao, caramel, miel).

Retour

Zone d'appellation du Cidre de Normandie


Agriculture Biologique 

L'agriculture biologique est un système de production agricole spécifique qui exclut l'usage d'engrais chimique, de pesticides de synthèses, d'OGM et limite l'emploi d'intrants. Le bien être animal est respecté et l'usage de médicaments est limité et strictement encadré.

Il s'agit d'un système qui gère de façon globale la production en favorisant l'agro système mais aussi la biodiversité, les activités biologiques des sols et les cycles biologiques. 

Les bénéfices que la société peut retirer de l'agriculture biologique sont multiples en termes de préservation de la qualité des sols, de la biodiversité, de l'air et de l'eau. Ses modes de transformation privilégient la mise en valeur des caractéristiques naturelles des produits.

(source : INAO).


Label rouge

Le Label Rouge atteste qu'un produit possède un ensemble de caractéristiques spécifiques établissant un niveau de qualité supérieure à celle d'un produit courant similaire.

Les produits pouvant bénéficier d'un label rouge sont les denrées alimentaires (dont les produits de la mer) et les produits agricoles non alimentaires et non transformés (ex : fleurs).

A toutes les étapes de la production et de l'élaboration, le produit doit répondre à des exigences qui peuvent être précisées dans des notices techniques, réactualisées périodiquement. Des tests organoleptiques doivent obligatoirement être réalisés afin de démontrer la qualité gustative du produit candidat au Label.

Le label rouge ne peut s'appliquer à un produit sous appellation d'origine ou à un "vin de pays".

Toute demande tendant à la reconnaissance d'un Label rouge par homologation d'un cahier des charges est déposée, par un groupement de producteurs ou de transformateurs auquel a été reconnue la qualité d'organisme de défense et de gestion, auprès de l'Institut national de l'origine et de la qualité (INAO).

L'homologation est prononcée, sur proposition de l'INAO, par un arrêté du ministre chargé de l'agriculture et du ministre chargé de la consommation.

Le respect des cahiers des charges par les opérateurs est contrôlé par des organismes certificateurs accrédités par le comité français d'accréditation (COFRAC) et agréés par l'INAO, au regard de leur indépendance, de leur impartialité, de leur compétence et de l'efficacité de leurs contrôles.

Œufs

La production des oeufs fermiers Cocorette est régie par un cahier des charges très strict "Oeuf Fermier Label Rouge" validé par le Ministère de l'Agriculture.

La certification de ce cahier des charges est assurée à toutes les étapes de la filière par un organisme indépendant : SGS basé à Cachan (94).

Les 3 principales caractéristiques certifiées sont :

- Oeufs pondus en nids garnis de paille et ramassés à la main 

- Oeufs provenant de fermes de petite taille 

- Poules alimentées avec 70% minimum de céréales et d'issues.

La pomme de terre Pompadour

Depuis 2001, la Pompadour est certifiée produit Label Rouge. Cette appellation atteste qu'elle possède un certain nombre de caractéristiques spécifiques, lui conférant un niveau de qualité supérieur à celui d'un produit courant similaire.

Les règles du cahier des charges Label Rouge de la Pompadour comportent des exigences sanitaires, environnementales et gustatives, notamment :

• des plants certifiés (issus de la Côte d'Opale)

• une culture située à moins de 150 kilomètres de la mer et dans une terre exempte de cailloux

• une absence totale de traitement après la récolte

• une bonne tenue à la cuisson

• des tests gustatifs effectués chaque année par un laboratoire indépendant


Certificat de conformité :

La certification de conformité atteste qu'une denrée alimentaire ou qu'un produit agricole non-alimentaire et non-transformé est conforme à des règles spécifiques et à des caractéristiques préalablement fixées ( les « exigences et recommandations ») qui le distinguent du produit courant et qui portent, selon les cas, sur la production, la transformation ou le conditionnement.

Les caractéristiques spécifiques du produit reposent sur des critères objectifs, mesurables, contrôlables et significatifs pour le consommateur, consignés dans un cahier des charges, qui peut être élaboré par une structure collective ou un opérateur individuel.

Les caractéristiques certifiées peuvent donc être relatives notamment à la composition du produit, à ses caractéristiques organoleptiques ou physico-chimiques, ou à certaines règles de fabrication.

Les déclarations d'engagement dans une démarche de certification de produits sont enregistrées par le Ministère de l'agriculture et de la pêche.

Le certificat de conformité est délivré par un organisme certificateur accrédité par le comité français d'accréditation (COFRAC).


Agneau de boucherie : N° du cahier des charges CC/61/99
Détenteur : Agneau d’Or

Ces agneaux élevés avec leur mère pendant 60 jours minimum reçoivent une alimentation complémentaire 100% végétale, minérale et vitaminique. Ils sont élevés dans les respect des bonnes pratiques d’élevage. Ils sont identifiés et contrôlés des élevages au consommateur.

Porcs charcutiers : N° du cahier des charges CC/20/03

Détenteur : Association de promotion du Porc Royal

Ces porcs élevés dans le respect des bonnes pratiques d’élevage sont engraissés sur paille et alimentés avec au minimum 70% de céréales et issues de céréales et de pois. Ils sont identifiés et contrôlés des élevages au consommateur.

Viande de porc : N° du cahier des charges CC/24/01

Détenteur : SCICA « Le Porc de l’Aisne »

L’alimentation des porcs est composée d’au moins 75% de céréales et issues, et de légumineuses. Les animaux sont issus d’exploitations respectant les bonnes pratiques d’élevage. La viande est suivie et identifiée de l’élevage au lieu de vente ou à la livraison.

Viande de porc : N° du cahier des charges CC/60/02

Détenteur : COBEVIAL

Les porcs sont élevés dans des exploitations respectant les bonnes pratiques d’élevage. Le produit est sélectionné pour la qualité de la viande. La viande est issue d’animaux identifiés et suivis des élevages jusqu’à la livraison (consommateur ou rayon).

Endive fraîcheur : N° du cahier des charges CC/57/00

Détenteur : FRAILEG

Les endives sont cueillies au maximum 24 heures avant expédition. Toutes les endives sont refroidies pour préserver le croquant du produit. La traçabilité du produit est garantie du champ jusqu’au consommateur.