Le Château de Chantilly

Le Château de Chantilly

Chantilly est située dans le Sud des hauts de France, à 40 kilomètres seulement de Paris. La beauté du Château de Chantilly reflète le style et le gout à la française, autant que son histoire étroitement liée à celle de la France. Bâti au Moyen Âge, l’édifice a connu de nombreuses transformations au fil du temps jusqu’à son parfait achèvement au XIXe siècle, œuvre d’Henri d’Orléans, duc d’Aumale.

Histoire du domaine du château de Chantilly

Le château est au Moyen-âge un bâtiment fortifié bâti sur un rocher au milieu des marécages de la vallée de la Nonette et occupé en premier par les Bouteillers. Propriété des Orgemont en 1386, le domaine revient en héritage à Guillaume de Montmorency en 1484.

Il est restitué à Charlotte de Montmorency en 1643 après sa confiscation en 1632. Le jardinier André Le Nôtre y réalise alors de magnifiques jardins à la française qui accueillent les plus grands artistes de l’époque (Molière, La Fontaine, Bossuet, La Bruyère, etc.).

En 1830, le duc de Bourbon choisit comme héritier son petit-neveu Henri d’Orléans, duc d’Aumale, après la mort de son fils le duc d’Enghien propriétaire du château. Le duc d’Aumale transforme l’édifice qui reçoit ses collections. Plus tard, il lègue à l’Institut de France le domaine qui devient le Musée Condé, un conservatoire ouvert désormais au public.

Description des lieux

Le vaste domaine comprend plusieurs sections :

Les différents édifices

Le château de Chantilly se compose de plusieurs bâtiments : le Petit Château et le Château Neuf  (construits en 1551), La Maison de Sylvie (1604), les Grandes Écuries (entre 1719 et 1740), le Jeu de Paume (1756), le château d’Enghien (1769).

Le musée Condé

Le musée fait corps avec le château, intégrant les salles aménagées, mais également les appartements décorés aux XVIIIe et XIXe siècles par les princes de Condé et par le duc d’Aumale.

On y trouve une importante collection de peintures anciennes, constituée en grande partie d’œuvres italiennes et françaises, notamment des tableaux de Raphael, d’Antoine Watteau de Nicolas Poussin et d’Ingres. La collection comprend également un grand nombre de dessins et de manuscrits.

Le parc

Le parc est un grand jardin à la française dessiné à la fin du XVIIe siècle par André Le Nôtre, jardinier de Versailles, pour Louis II de Bourbon, prince de Condé. Il comprend de vastes miroirs d’eau reflétant le ciel, de nombreux jets d’eau, fontaines et  statues de toute beauté. Ce parc était le préféré d’André Le Nôtre parmi toutes ses réalisations.