Musée de la résistance et de la déportation de Laon

Musée de la résistance et de la déportation de Laon

Le musée de la résistance et de la déportation de Picardie se trouve à Tergnier près de Laon dans l’Aisne. Ouvert en 1986, il se consacre à l’histoire de la Résistance dans le département, partageant avec le public l’expérience des anciens résistants et déportés, dont l’engagement a fortement impacté la destinée de la France au cours de la Deuxième Guerre mondiale.

La création du musée de la résistance et de la déportation de Laon

L’intérêt du musée réside dans la volonté des résistants de transmettre aux nouvelles générations l’histoire de la Résistance et de la Déportation de Picardie, ainsi que les idéaux à la base de leur engagement.

Sa naissance est à l’initiative d’Étienne Dromas, capitaine des Forces françaises de l’Intérieur (FFI) du groupement B et ancien président des Combattants Volontaires de la Résistance.

Les premiers aménagements apportés au bâtiment ont été réalisés grâce à la mobilisation des résistants qui vont assurer le fonctionnement du conservatoire pendant quelques décennies.

Les œuvres du musée

Le musée est logé dans une ancienne salle de cinéma, une des bâtisses ayant bénéficié en 1922 du programme de reconstruction de l’industriel américain Andrew Carnegie. Il expose à travers des documents d’archives les phases de la Première Guerre mondiale, du nazisme, de la seconde guerre mondiale, de la Résistance et de la déportation.

On découvre la chronologie de ces événements à partir des photographies, des témoignages, des cartes et divers objets. Des matériels de guerre (véhicules, chars, armes, radio, matériel de sabotage, uniformes militaires, etc.) sont exposés à l’intérieur comme à l’extérieur du bâtiment. Le public peut suivre une scène reconstituant un parachutage ou un maquis pendant la visite, ponctuée également de plusieurs films.

Une salle d’exposition permanente et polyvalente est ajoutée au domaine en 2005. Elle accueille les réunions, les conférences, les expositions temporaires et les projections. Elle comprend également une médiathèque et un centre documentaire. Un intérêt particulier est accordé au public scolaire qui bénéficie de dossiers pédagogiques, d’ateliers animés par des enseignants ou personnels du musée.

Autre action

Le musée organise des expositions sur différents thèmes (femme dans la guerre, répression et déportation en France et en Europe, etc.),  à l’occasion du Concours national de la résistance et de la déportation.